affiche ndc 21.JPG

Jacques COMBE

« Au pays de la vie sans fin »

Tout public à partir de 7 ans

Une adaptation d’un conte traditionnel « L’homme qui ne voulait pas mourir »

A la suite d’un rêve , un garçon va se mettre en route pour rejoindre la fille de son rêve qui l’attend dans le pays ou la mort  n’existe pas.

Après beaucoup de de pays traversés et de personnes rencontrées, il rejoindra sa fiancée au pays de la vie sans fin.

Mais très vite l’envie de retour se fera ressentir

Un récit » entrelacs », entre rêve et réalité pour se faufiler dans cet « entre-deux »… Un espace où l’étrange et le merveilleux se côtoient  pour nous faire découvrir un monde imaginaire où le temps et l’espace sont élastiques et se jouent de nous. On ne distingue plus le vrai du faux et le passage aller-retour vers l’imaginaire reste grand ouvert.

Allez, donnez-moi la main et vos oreilles et laissez-vous embarquer

 

 

Christel DELEYROUX

« Le Carnet, contes de désirs et d’amour »

Public adulte à partir de 14 ans

Un spectacle pour rire, s’émouvoir, se laisser troubler…

Dans un carnet transmis de mère en fille depuis les années 20, trois femmes ont entrelacé  un journal intime, des questionnements, des contes… Entre réel et imaginaire, de la trieuse de fèves de cacao à la guerrière en quête d’amour, on y rencontre ainsi des femmes fortes ou fragiles, malicieusement naïves, tendres, voluptueuses… et des hommes qui les désirent avec fougue, les aiment maladroitement, tendrement, désespérément…

Capture.JPG

.

EDITO

 

« C’était dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.
»

aimait à chanter Alfred de Musset qui, dans un tout oulipien « plagiat par anticipation » avait déjà deviné l’affiche de notre 21ième édition.

21ième édition ?

Il nous manque la 20ième !

Celle qui nous aurait permis de traverser l’océan Atlantique à l’écoute de conteurs venus du Québec.

Mais, un virus, venu d’ailleurs, en a décidé autrement.

Ce n’est que partie remise.

La 20ième édition a pris la forme d’un livre-témoignage que nous serons heureux de vous présenter le 7 août 2021.

Mais, mettons les points sur les « I ». (et les barres au « T »)

La culture : commentaire de l’Unesco :« un bien commun, source de résilience »

L’art du conte, un art vivant : « des auditeurs, des citoyens en besoin d’écouter, dans l’immédiat, quelqu’un qui leur parle sans le média du livre, de l’audio-visuel et loin de cette société du spectacle qui, trop souvent pervertit cette littérature orale fondée sur le passé, le présent et l’avenir. Un avenir qui nous vient du très loin. Les hommes s’essayant à la parole en son grognement. »

Je viens voir à la brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.

Michel GALARET

« Mosaïque »

Tout public à partir de 7/8 ans

 

Vous connaissez ces sols en carrelage où de petits carreaux viennent s’insérer entre les grands, comme our les mettre en valeur, egayer l’ensemble… MOSAIQUE c’est la même chose, de petites histoires courtes et drôles viennent s’immiscer entre les contes, comme un souffle, une respiration, une virgule, de petites pépites pour sourire au monde… le temps nécessaires pour sortir d’une histoire avant d’entrer dans une autre.

Les contes : histoires d’ici et d’ailleurs, des histoires qui voyagent depuis longtemps de bouche à oreille. Des histoires tirées du sac du conteur au gré de son humeur, de celle du public, pour vous emmener vers d’autres contrées, dans d’autres mondes ou peut-être au plus profond de vous-même… Bon voyage

 

Jeanne FERRON

« Histoires d’en rire »

Tout public à partir de 8 ans

Récital de contes soit disant trad.

Pour ceux qui connaissent Jeanne : vous savez qu’elle mène des travaux exploratoires sur la fracture du bocal, vulgairement appelée petit vélo dans le caisson ou, selon les régions, araignées au plafond.
Dans ce spectacle-ci, elle s’attache à dépeindre des figures féminines assez frappées, mi-dingues, mi-sages.


Avec toute la rigueur scientifique que vous lui connaissez, elle analyse le phénomène du neurone fêlé ; sur des mammifères supérieurs, essentiellement des sujets femelles issus d’un contexte bio-narratif.
N.B. : Mais qui nous dira si Jeanne Ferron a un grain ou pas ?

EXPOSITION

« Au bout du conte »

 

Cette exposition nous propose de découvrir ou redécouvrir 13 contes, classiques ou plus exotiques parmi des centaines recensés, et de se poser la question "Qu'y a-t-il au bout du conte ?". Que nous disent les contes sur l'enfance, sur les relations parents-enfants, sur l'amour, sur le devenir adulte des enfants (c'est davantage que grandir), sur la justice, la destinée, le bien et le mal, la mort même ? Et tout simplement, pourquoi lire encore et toujours ces histoires qui semblent se répéter inlassablement ?

Illustrations originales en gravure par Odile Santi

 MOSAIQUE

Spectacle jeune public

Jacques COMBE

Christel DELPEYROUX

Jeanne FERRON

Michel GALARET

 

Les conteuses et conteurs de la soirée partagent la scène pour proposer des histoires de leur répertoire aux enfants (les adultes sont les bienvenus)

SCENE OUVERTE

Spécial associations conteurs amateurs

Association Contes d’Ici et d’Ailleurs

Association en faim de conte

LIBRAIRIE EPHEMERE

Livres , CD et revues de littérature orale pour tous les âges .