tres bonne affiche JA 2020.jpg

ErotismeS

Une « S », consomme féminine, en la fin d’un mot, pour les formes  du pluriel. Cette « s » glisse comme un serpent ; le long des corps.   Elle pourrait nous piquer. Car, Eros et Thanatos sont souvent frères jumeaux. Frères qui après nous vivront. Nous sommes les fruits de l’amour et de la mort. La possibilité d’un désir. Le corps des femmes, le corps des hommes est une immense machine, une chimie au potentiel érotique infini. Hymne sensuel qui sourd des corps remplis de paroles. La littérature est là. Ambassadrice du désir. Elle témoigne de notre existence et de ses origines. 

 

 

Vendredi 1 avril 2022

18h30

 Salle des expressions culturelles  

Apéro-Poésie

Lecture des textes et poèmes issus du Concours de poésie.

Annonce des 4 gagnants— Remise des prix.

 

Samedi 2 avril 2022

10h30

Salle des expressions culturelles  

Projection

L’essence du pire. Film de 1976, tiré d’un fait divers qui ébranla tout un archipel.  (interdit aux moins de 16 ans)

Un verre de saké offert au premier qui trouvera le titre.

 

12h

Salle des  fêtes

Ouverture des rencontres

Discours des officiels

Vernissage de l’exposition

Ta-Gali

« Aqua Obscura »

(Une eau, une encre, des corps)

En sentiments des bouts de corps à se perdre dans l’eau, l’encre, le buvard des photographies, les yeux en fonction ; malgré toute respiration. Les quelques corps d’une quelqu'une noyade qui prend corps et n'hésite pas à être ce qu’elle est. Son corps qui se confond dans les photographies et le regard. Que disent-elles? Qui sont elle ces photos? Qui est-elle en ce sentiment d’un corps à travers le peu  que nous savons deviner dans l’obscur des eaux, de l’encre, des corps, en leur autre ventre et dos.

 

14h00

Salle des fêtes

« L’Orifice des Murmures »

Patrick Quillier

S’inspirant des sonnets de Shakespeare, Patrick Quillier publie en 2010, aux éditions de La Différence, un recueil de poésie qui mêle lyrisme, sensualité et langage cru proche de la pornographie.

 

15h30

Salle des fêtes

Le Jardin parfumé

Lecture bilingue français-arabe de ce traité d’érotologie arabe du cheik Nefzaoui.

 

16h30

Salle des expressions culturelles  - 

Hymnes à la déesse profane (une pornographie) 

Poème de Pascal Giovannetti.

Entre érotisme et ésotérisme. un livre poème teinté des accents sensuels de l’Antiquité.

18h

Salle des fêtes 

Spectacle de contes

« Contes érotiques»

Par l’association Contes D’Ici et d’Ailleurs

 

 19h30

Repas aphrodisiaque

Participation : 12 €

Réservation obligatoire avant le 31 mars (ass.zampi@gmail.com)

 

Dimanche 3 avril 2022

11h30

Salle des expressions culturelles

Une douce transgression au delà du genre

Nathalie Leger  - Lou Spry

Partout où il y a présence de spiritualité inspirée de la représentation céleste

Partout la sensualité

Partout la mutation des croyances

Partout de l’autodérision

 La spiritualité dans les œuvres est une invitation à méditer sur la différence.

 

12h

Salle des  fêtes

Apéro– rencontre

 

14h30

Salle des expressions culturelles

Conférence « L’érotisme dans l’art »

Laurence Dionigi

Si plus de 80% des nus représentés  en peinture et en sculpture sont des femmes , c’est parce que l’érotisme a été longtemps une affaire d’hommes. Ces muses étaient-elles aimées, respectées et idéalisées pour faire fantasmer à ce point la gente masculine? Laurence Dionigi tentera de répondre à ces questions.

 

15h30

Salle des  fêtes

Slam de poésie érotique

Les poétesses et poètes viennent avec leurs poèmes. Un jury est désigné parmi le public. Il désignera le ou la gagnante qui se verra remettre « L’Eros d’Or ».

La mise en place du tournoi (slam) sera orchestrée par les organisateurs.

Il est demandé à chaque poète de venir avec 4 poèmes  de sa création à tendance érotique.  (3 minutes)

17h 30

Remise de « l’Eros d’Or »

Laurence DIONIGI Après avoir vécu 10 ans à l’étranger notamment en Espagne, au Chili, au Gabon et au Mexique, Laurence Dionigi est revenue s’installer à Nice sa ville d’origine. Elle travaille en Principauté de Monaco. Au Mexique, elle a été chroniqueuse dans le quotidien mexicain La Voz del Caraibe, La Cronica » et le magazine Tropo a la Una. Depuis son retour en France, elle publie des chroniques dans le magazine Lou Sourgentin, l'hebdomadaire Le Patriote et le bi-mensuel, Femmes ici et ailleurs. Pendant cinq ans, elle a interviewé de nombreux auteurs pour le compte de la radio Fréquence K à Carros.
Elle a organisé la manifestation, « Fémin auteures », à Antibes. Conférencière et animatrice Laurence Dionigi a publié une quinzaine d'ouvrages.

Pascal GIOVANNETTI Tour à tour poète, écrivain, slameur, performeur, animateur d’atelier d’écritures  Pascal Giovannetti aime à mélanger les genres pour, pourquoi pas. Un miracle. Une devise : « il vaut mieux être vivant dans la rue que mort dans la Pléiade.»

Natjalie LEGER Artiste peintre plasticienne.

Patrick QUILLIER est agrégé de Lettres Classiques et docteur ès lettres. Il a été professeur de Littérature générale et comparée à l'Université de Nice-Sophia Antipolis, mais il a enseigné dans l'île de La Réunion, au Portugal, en Autriche et en Hongrie. Polyglotte par passion, il traduit essentiellement de la poésie, surtout la poésie portugaise, mais aussi la hongroise et la grecque moderne. Il est notamment l'éditeur des Oeuvres poétiques de Fernando Pessoa dans la collection Pléiade (2001). Compositeur, il a été primé en 1985 au Concours international Fernando Pessoa pour une cantate sur des textes de Pessoa et de ses hétéronymes intitulée Além da dor (Au-delà de la douleur). Il a publié deux recueils de poésie aux éditions de la Différence: Office du murmure (1996), Orifices du murmure (2010). Dans toutes ses entreprises il est guidé par son souci de l'écoute: attention portée aux choses infimes et oubliées, aux nuances, aux flux et reflux subtils qui font la respiration de toute vie et de toute la vie. En 2018, il publie « Voix éclatées (de 14 à 18 »)aux éditions Fédérop (Prix Kowalski).

Lou SPRY Poétesse

TA GALI Artiste autodidacte, sa curiosité la pousse à expérimenter divers supports (peinture, sculpture, couture) avant d’utiliser la photographie pour exprimer ses émotions, angoisses et névroses. Mettant parfois en scène des modèles, elle est majoritairement actrice de ses propos photographiques, allant jusqu’à dépasser ses limites physiques ou psychiques. Elle prend le parti de ne pas utiliser Photoshop dans ses créations afin de rester dans la «contrainte de l’inventivité» pour arriver à ses fins

Association CONTES D’ICI ET D’AILLEURS : Nous sommes de la grande famille des passeurs de contes.

Chez nous, il y a des contes et des conteuses. Il y avait des conteurs mais ils sont partis vivre ailleurs…

Nous sommes conteuses, nous sommes amateures et fières de l’être.

54514745_2725575754149885_72341507568220
ob_5587a4_couv-sucre-amer-jm-sananeies-d

.Depuis l’aube des temps, la poésie chante la voix des hommes. En forme de survie. Face à l’adversité. Il suffit de quelques vers pour que le monde s’ouvre à un autre monde. C’est une prise de pouvoir. La force des mots. Les phrases douces assénées. En toute violence. Car la poésie s’adresse à l’être humain. A ses qualités. A ses défauts. Elle est le chant des hommes. Le chant de ce qu’ils sont.

Vendredi 5 avril

19h30

Salle des Fêtes

Apéro – poésie

Lecture des textes produits lors des ateliers d’écritures préparatoires aux Journées d’Avril. Présentation et interventions des participants présents.

Verre de l’amitié et douceurs salées.

Samedi 6 avril

10h00

Salle des expressions culturelles

Projection Les héros de ce film sont des anges. L’un d’eux tombe amoureux.

(Un verre de schnaps offert au premier qui trouvera le titre)

12h30

Parvis de la chapelle des Pénitents

Ouverture des Journées d’Avril

Vernissage de l’exposition

« Le poème invisible » de Pascal GIOVANNETTI

Discours des officiels.

Apéritif offert

14h00 - 14h45

Salle des expressions culturelles

Sucre amer Jean-Michel SANANES

Décennie 1968 à Nice et dans le monde Chronique d’une révolution en chansons

« Je me souviens de vous, je me souviens de nous, je me souviens de tout. C’était un temps désespéré où le rêve et l’espérance se heurtaient au cynisme et à l’indifférence des pouvoirs . »

15h00- 16h30

Salle des expressions culturelles

Set de poésie

Commission mixte paritaire

3 femmes 3 hommes

Marilyne BERTONCNI, BLANCHE, Stéphane DAHAN, Hoda HILI Gérard PEY, Jean-Baptiste POMET

16h45 - 17h15

Salle des expressions culturelles

Recours au poème Revue de poésie en ligne présentée par Marilyne BERTONCINI

17h15 - 18H15

Librairie éphémère

Ouverture de l’exposition

18h30

Salle des fêtes

Récital Jacques BERTIN

Une poésie. Une écriture. Une voix. Un chant . Le chant d’un homme. De la trempe de Férré, Brel, Brassens, Jacques Bertin trace le sillon d’un AuteurCompositeur– Interprète. En toute discrétion et indépendance. Un discrétion à l’image de son talent . Jacques Bertin, à Clans, se sera un moment extraordinaire. Son public légendaire est déjà sur les starting-blocks pour écouter ce poète culte . Quant aux autres : venez et découvrez ce monument de la chanson française .

Participation aux frais : 10 €

Réservation sur

ass.zampi@gmail.com ou 04 89 34 39 39

20h00 - 20h30

Salle des fêtes

Rencontre avec Jacques BERTIN Dédicaces

 

21h00

Salle des Fêtes

Agapes fraternelles et poétiques

Repas 10 € 

Réservation obligatoire sur ass.zampi@gmail.com

 

Dimanche 7 avril

11h30

Chapelle des Pénitents

« Le poème invisible » Pascal GIOVANNETTI

Que faudrait -il agir pour qu’un poème devînt invisible ?

L’interprétation qui modifierait la structure solide de l’écrit ?

Les atomes qui rebondissent ?

Le mystère participe de la vie de l’homme. Depuis la nuit des temps, il se sent entouré d’un inconnu qu’il cherche à percer. Et, pour cela, il s’invente d’autres mystères à travers les arts, la science, les religions, les humanités, les symboles, la littérature, la poésie, l’architecture, l’interprétation des paysages…Et puis, la raison comme un fil rouge.

Attention ! Un mystère peut en cacher un autre.

Pour ces 3ièmes Journées d’Avril (Rencontres littéraires de Clans), il a été choisi comme thème :

Mystère et boule de gomme

(Esotérisme et littérature)

Exposition, performances, conférences, lectures, projections, poésies, visite du patrimoine sacré de Clans, rencontres avec les artistes vous sont proposées. Le village de Clans devient l’écrin d’un voyage littéraire et artistique. En toute convivialité. Le vivant d’un brouhaha.

Venez. Vous êtes les bienvenus.

Vendredi 27 avril 2018

19h30          Salle des Fêtes

Apéro poésie

Présentation du programme et des participants. Ecoutes littéraires. Lecture et mise en scène des textes produits lors des ateliers d’écritures.

Lecture interrompue par les « Samples littéraires » de Sam KERNIN.

 

Samedi 28 avril 2018

10h30          Salle des expressions culturelles

Projection d’un film de 1974 inspiré du livre « Le Mont Analogue » de René DAUMAL.

(Un verre de Tequila offert au premier qui trouvera le titre.)

 

12h30 Parvis de la chapelle des Pénitents

Inauguration des Journées d’Avril

Vernissage de l’exposition « Un certain temps du rêve » de Stéphanie CIAMPOSSIN.

Installation : Photos, pièces cocons et totems, tablettes poésie d’argile.

« C’est un voyage. Partir des vers d’Ovide, rencontrer ses « Métamorphoses » foisonnantes de désirs, de possible de vies multipliées. La matière du monde comme terre glaise des Dieux. (…) L’empreinte porte en elle des mystères qui nous constituent et qui fabriquent le monde. »

 

Discours de M. le Maire et des officiels.

Apéritif offert

14h30          Salle des Fêtes, Collégiale, chapelle St Jean-Baptiste

« Le grand dessein de la Collégiale de Clans »

James DAUPHINE

(Professeur d’université, auteur de « Esotérisme et littérature »

Avant-propos suivi d’une visite guidée de la Collégiale qui offre un exemple de « géographie sacrée » . Ses fresques médiévales illustrent les liens entre paysage, zodiaque et symbolique chrétienne.

Déambulation vers la Chapelle St Jean-Baptiste décorée par l’artiste niçois Patrick MOYA. En présence de Patrick MOYA. Lecture de « Lettre ouverte à St Jean-Baptiste »  de et par Patrick HUBNER et de « Le Baptiste (un désordre) » de et par Pascal GIOVANNETTI accompagné par François COMBE, musicien.

 

17h00 Salle des Fêtes

Le  grand ’œuvre de Milorad PAVIĆ

Boris LAZIĆ

(Docteur es littérature serbo-croate)

Milorad PAVIĆ (1929 – 2009) est l’auteur du Dictionnaire Khazar, livre culte qui connut un succès mondial. Ses romans et nouvelles, empreints de détails mystérieux et de connotations ésotériques, plongent le lecteur dans un univers où rêve et réalité se croisent sans cesse .

 

18h00

Rencontre avec les participants,  ouverture de l’exposition.

 

19h00 Salle des expressions culturelles

Kamel GUENNOUN

Conteur

« Le Serpent Vert »

Le Serpent Vert se présente comme autant d'énigmes que l'esprit du spectateur est invité à déchiffrer, une parabole sur la lumière et la solidarité entre les hommes.  L’histoire met en scène la rencontre impossible de deux jeunes gens vivant au sein d'un monde divisé par un fleuve. Adaptation du conte symbolique « Le serpent Vert » de Goethe qui fut traduit et commenté par Oswald WIRTH.

 

20h30 Salle des Fêtes

Repas

Participation aux frais

( Spectacle 5 € - Repas 10 € - réservation obligatoire sur ass.zampi@gmail.com)

Dimanche 29 avril 2018

11h30          Chapelle des Pénitents

Lecture d’extraits de « Le Mont Analogue » de René DAUMAL  autour  de la pièce « Mount Analogue » du musicien américain John ZORN.

Ouverture de l’exposition

 

13h00          Villa les Vallières, Atelier expérimental

Isabelle Sordage - Laetitia Combe

"Esotéric Jukebox"

Laetitia Combe et Isabelle Sordage s'interrogent sur le sens perdu d'un patrimoine sensible. Les artistes nous dévoilent par leurs justes présences, un mystère historique invisible et émotionnel. Un film sera présenté par Laetitia Combe, dans lequel la gestuelle de l'artiste à l'épreuve de sa sensibilité pourra être identifiée. Ce film sera accompagné d'échantillons sonores réalisés par Isabelle Sordage dans les édifices religieux de Clans.

Pic-Nic  (Partage nourriture et boissons)

 

15h00 Salle des Fêtes

« La ville dont le Prince est étudiant »

Pascal GIOVANNETTI

Le message crypté des slogans de mai 68…

« Les faits historiques ne valent qu’en tant que symboles de réalités spirituelles » (René  Guénon)

 

Journées d'Avril 2017 L'ort du temps

Journées d'Avril 2017 L'ort du temps

journées d'avril 2017

journées d'avril 2017

Sabine Veranuzzo

Sabine Veranuzzo

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Expo Samuël CZAEZERIOS (SCZ)

Jérémie Lefebvre

Jérémie Lefebvre

Journées d'avril 2017

Journées d'avril 2017

Pascal Giovannetti et François Combe

Pascal Giovannetti et François Combe

Patricia Dao

Patricia Dao

Journées d'avril 2017

Journées d'avril 2017

Patrick Quillier

Patrick Quillier

Colette Daviles-Estinès

Colette Daviles-Estinès

Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016

Les Journées d'Avril 2016

Les Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016

Sabinne Veranuzzo

Sabinne Veranuzzo

Marie-France Lesné

Marie-France Lesné

Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016

Patrick Quillier et Pascal Giovannet

Patrick Quillier et Pascal Giovannet

Marie France lesné

Marie France lesné

Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016

Marc Mayer

Marc Mayer

Journées d'Avril 2016

Journées d'Avril 2016